Champion Canary Club
Graines BEYERS
 
 
 
La Commission Nationale des Juges de France édite deux outils indispensables pour les amateurs de canaris couleurs. 
Un CD-ROM avec les descriptifs et standards 2005 de tous les canaris couleurs + 350 photos d'illustration. 
Un livre format A4 de 48 pages reprenant ces standards 2005 et illustré de 72 photos couleurs. 
Editions entièrement nouvelles: version 2005
CD Rom = 20 euros. Livre = 25 euros. 
Offre jumelée: livre + CD Rom: 42 euros. 
Ajouter à ces sommes 3,50euros (forfaitfrais d'envoi)
Envoyer la commande à Jean-Paul Glémet, 24 rue Coty, 16000 Angoulême - France. 
Libeller le chèque à l'ordre de "CNJF-section couleurs"
Pour l'étranger: payer par mandat postal ou ajouter 15 euros au chèque pour frais bancaires.
 Pour commander, cliquer ici

Quelques notions de génétique
Le Crossing-Over :
utilité en canariculture
par Jean - Paul Glémet
Reproduction totale ou partielle des articles et documents interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Copyright tous pays
Quelques notions très simples de génétique
Je vais simplifier au maximum quelques données de génétique car seules quelques connaissances très simples sont utiles au canariculteur.
Tout canari (comme tout être vivant) est formé de milliards d'unités fonctionnelles :
les cellules.
Voici une cellule schématisée:

A l'intérieur du cytoplasme il se déroule de nombreuses synthèses. 
On peut comparer le cytoplasme à une usine avec différents ateliers de fabrication. 
Toutes des synthèses sont commandées par le noyau. 
On peut comparer le noyau à un ordinateur qui aurait en mémoire tous les plans de travail des ateliers, la liste des machines, du personnel ... 
Toutes ces données sont mémorisées sur des bandes magnétiques (les chromosomes).
Il est donc important que ces données indispensables soient transmises de génération en génération: les chromosomes sont transmis et l'étude de cette transmission permet de découvrir les lois de l'hérédité.
Le canari possède 80 chromosomes.
Ces chromosomes peuvent être classés par paires de chromosomes identiques: il y a donc 40 paires.
Le mâle et la femelle ont en commun 39 paires, ils se différencient seulement au niveau de la 40ème paire qui chez le mâle est formée de 2 chromosomes semblables (paire XX) alors que chez la femelle cette paire de chromosomes sexuels est formé d'un chromosome X associé à un chromosome plus petit appelé chromosome Y (paire XY).
 
Chaque chromosome est formé d'une succession de gènes (portions de chromosomes).
Chaque gène commande telle ou telle synthèse dans la cellule donc tel ou tel caractère ou activité. 

En canariculture nous ne connaissons que quelques gènes qui concernent la modification du plumage et notamment sa couleur.
 
Il y a sur le chromosome X les gènes responsables du type (n et rb), du pastel (rn), de l'ivoire (sc). Le satiné serait un allèle (version différente) du gène rb. On dira que ces 4 gènes sont liés car ils sont portés par le même chromosome. 
Le chromosome Y ne porte aucun gène concernant la couleur. 
Les autres gènes concernant la couleur: topaze, eumo, onyx, opale, blanc, rouge, jaune etc sont sur d'autres chromosomes et en principe sont indépendants les uns des autres.

Lors de la reproduction, les cellules sexuelles appelées gamètes (les ovules et les spermatozoïdes) viennent des cellules normales mais elles ont subi un phénomène appelé la méiose qui réduit de moitié leur nombre de chromosome.
 
Chaque gamète a dans son noyau seulement un chromosome de chaque paire car chaque chromosome d'une paire se sépare de l'autre au moment de la méiose.

De cela on déduit :
 
Un spermatozoïde a : 39 chromosomes + 1 chromosome X
Un ovule a : soit 39 chromosomes + 1 chromosome X
                    soit 39 chromosomes + 1 chromosome Y

L'union d'un ovule et d'un spermatozoïde donne l'oeuf fécondé.
Chaque paire de chromosomes est formée d'un chromosome paternel (apporté par le spermatozoïde) et d'un chromosome maternel (apporté par l'ovule).
On découvre ainsi que le sexe des jeunes est imposé par la mère.
Si l'ovule apporte un chromosome X: le jeune sera un mâle X+X.
Si l'ovule apporte un chromosome Y: le jeune sera une femelle X + Y.
Le spermatozoïde apporte toujours un chromosome X.

Le Crossing-over
La théorie
Le crossing-over (chiasma ou enjambement en français) est une permutation de gènes entre deux chromosomes de la même paire au moment où vont se former les cellules sexuelles. 

Les étapes du crossing-over

Animation crossing-over
Le crossing-over n'est pas un phénomène rare et plus les gènes 1 et 2 sont éloignés l'un de l'autre et plus il y a de chances qu'un crossing-over se passe entre eux. Inversement quand deux gènes sont très proches sur le chromosome, le crossing-over est très rare voire impossible.
Le crossing-over en canariculture
Pour parler de crossing-over il faut considérer des gènes situés sur la même paire de chromosomes.
Dans l'état actuel de nos connaissances, il n'y a chez le canari que la paire de chromosomes sexuels (les chromosomes X seulement) qui portent des gènes liés et qui peuvent être concernés par le crossing-over.
Donc les permutations possibles sont pour le gène n (entre n+ et n), le gène rb (entre rb+ et rba ou rbs), le gène pastel rn (entre rn+ ou rn), le gène ivoire (entre sc+ ou sc).
En pratique l'utilité du crossing-over est mise en évidence lorqu'on travaille avec des mâles dits "passe-partout".
Le canari passe-partout
Qu'est-ce qu'un passe-partout?
C'est un mâle d'aspect noir classique mais qui sur ses chromosomes X portent les gènes n et rb sous chaque forme c'est à dire possède n+, n, rb+ et rba
Comment obtient-on un mâle passe-partout?
On peut l'obtenir par deux types d'accouplements.
Accouplement 1: En croisant noir x isabelle ou isabelle x noir (passe-partout 1) 
Accouplement 2: En croisant agate x brun ou brun x agate (passe-partout 2) 
La formulation génétique
 Les capacités du mâle passe-partout
Ce mâle est capable de produire 4 types de spermatozoïdes différents au niveau du chromosome X. 
Ainsi on obtiendra les 4 sortes de filles: des noires, des brunes, des agates, des isabelles. 

A partir du passe-partout 1
A partir du passe-partout 2
L'intérêt du passe-partout
Le travail avec ces mâles passe-partout n'est pas utile ni conseillé pour les souches de mélanines classiques ni dans les couleurs nouvelles déjà bien fixées. Dans ces cas là, il faut travailler avec des sujets homozygotes et bien typés.
 
En revanche dès qu'il apparaît une nouvelle mutation (comme l'eumo au cours des années 90 ou l'onyx à l'heure actuelle), il faut recourir à l'emploi de ces mâles passe-partout pour diffuser rapidement la mutation dans les quatre types de base.
 
Ceci s'est toujours fait au démarrage de chaque nouvelle mutation afin de les obtenir dans les quatre types (noir, brun, agate, isabelle) et voir ce que ça donne et s'en servir de base de travail pour la suite. Il est en effet évident que ces premiers sujets mutants obtenus ne sont pas encore très "typiques" et qu'il faut donc accoupler ces mutants de chaque type avec des oiseaux classiques du même type et d'excellente qualité en type mélanique. On obtient ainsi des porteurs améliorés en type et c'est ensuite à partir de ces porteurs que l'on ressortira des mutants mais améliorés.
C'est pour cela qu'il faut au moins 5 ans pour développer correctement une nouvelle mutation et que le passage par les oiseaux passe-partout est une étape intermédiaire indispensable. Ensuite c'est la savoir-faire de l'éleveur et son feeling qui entrent en jeu.

retour page d'accueil              retour sommaire des articles                retour haut de page


Présentation du C.C.C.
Élevages
du C.C.C.
Articles
techniques
Actualités
pratiques
Alimentation et matériel
Les couleurs des canaris
Photos de canaris
Autres sites (links)
New sur le site